Accueil

Amuse-bec est un site intégrant interviews & chroniques de films, de livres et de concerts.
Il doit son nom au titre d’un livre de Thierry Girandon publié en 2014 par les éditions sans crispation.


Contacts :
(infos, réactions, partenariats…)
amusebec@gmail.com
www.facebook.com/amusebec


Chroniques
Bob Dylan au Grand Rex
Valerie Solanas Scum Manifesto
The Clash concert 81

Pologne 92

Conversations
Fred Le Fahler
Jacques Cauda

Appréciations
Imago (roman)
Amuse-bec (nouvelles)

(Amuse-bec)


Thierry Girandon

AMUSE-BEC

Après un premier roman intitulé « Les Faux cils et le marteau », l’écrivain stéphanois Thierry Girandon régale son lectorat avec un recueil de nouvelles. On retrouve dans « Amuse-Bec » le sens de l’image et de la poésie qui caractérisent « Les Faux cils et le marteau », de même qu’une approche sociale attentive aux petites gens, aux anonymes. Et si ces personnages sont dessinés de façon rapide, brièveté du genre de la nouvelle oblige, force est de constater que ceux-ci sonnent toujours juste.
[…]
On se régale à lire « Amuse-bec »: douze nouvelles fort diverses, traversées par l’observation d’une certaine humanité, de petites gens, et aussi par le thème des vicissitudes des corps que l’auteur n’hésite pas à disloquer ou à malmener pour les besoins de la cause.

Daniel Fattore, « fattorius »
Amuse-bec David Laurençon

Bibliographie de Thierry Girandon :

Les Faux cils et le marteau (roman), Huguet éditeur 2010
Amuse-bec (nouvelles), Crispation éditions 2014
La Corde ou la cagoule (roman), Utopia éditions 2015
La Malafolie (nouvelles), Utopia éditions 2016
Quand Fleurissaient les cow-boys (roman), Utopia éditions 2018
Le Petit Sauvagneux (nouvelles), Utopia éditions 2019
Perpète (nouvelles), éditions sans crispation 2020


Site des éditions sans crispation > www.crispation-editions.fr


PERPÈTE

PERPÈTE est le 7ème livre de Thierry Girandon, le dernier publié par David Laurençon pour les éditions sans crispation.

amuse-bec David Laurençon

édition brochée
EAN13 : 9791095024040
Date de parution : 17/09/2020

Boutique

« Au fond d’une cour d’immeuble, là où jadis logeait la concierge, habitait Jean, un chômeur de très longue durée, sorti des statistiques pour infléchir favorablement la courbe du chômage d’un millionième. Il se disait Français depuis des générations mais avait l’accent d’un étranger originaire d’un pays aujourd’hui disparu. Le drapeau de ce pays était introuvable, même dans les Larousse. Peut-être avait-il eu le destin d’une Pologne ou d’une Atlantide. Ne subsistait de ce pays que le chapska d’un lancier mort à cheval devant un panzer ou la colonne d’un temple au fond des eaux et qui servait de margelle à une sirène, un silure ou une murène. Peut-être que l’accent de Jean provenait-il de dents supplémentaires au niveau de la mâchoire inférieure. Il donnait l’impression de rire constamment. Son visage était environné de rides : un îlot paradisiaque au milieu d’une mer démontée. Jean n’avait de cheveux qu’au-dessus des oreilles et un crâne qui semblait en tôle, parce que bosselé. Dans ses sourcils broussailleux, l’été, on pouvait cueillir des mûres. Il fumait des cigarettes roulées. Une roulée éteinte au coin des lèvres le contentait une journée entière […]

Extrait de la nouvelle « LES PLUIES »

(Amuse-bec)